Dog XS

Portrait du petit chien de race Cavalier King Charles

Cavalier King Charles

Race favorite des Anglais, le Cavalier King Charles est également le compagnon préféré de Charles II, une place d’honneur à laquelle ce chien doit sa célébrité dans le monde entier. L’histoire raconte que Charles II ne pouvait pas se passer de ses distractions avec cette petite boule de poils si bien qu’il en arrivait même à oublier les affaires de l’État. Qui plus est, avec sa grande vivacité et sa douceur attachante, il est difficile de résister aux charmes du Cavalier King Charles. Découvrons un peu mieux les véritables attraits et caractéristiques de cette race de chiens.

Les traits physiques du Cavalier King Charles

Avec sa démarche à la fois élégante et énergique, il est facile de cerner que le Cavalier King Charles est un animal à la fois gracieux et sportif. Sa petite taille le fait confondre parfois à d’autres races de chiens. Il est nécessaire de bien cerner les traits qui permettent d’identifier et de choisir un bon Cavalier King Charles. En outre, avec une tête plate, ses oreilles frangées tombent pour épouser la forme des museaux, ceux-ci prennent la forme d’un cône tronqué.

Bien saillants et arrondis, ses yeux cristallins dégagent un regard très vif. Par ailleurs, le Cavalier King Charles admet un très beau pelage, avec des poils à la fois longs, ondulés et soyeux au toucher. Plusieurs variétés de couleurs de poils sont admises, à savoir le noir et feu, le ruby, le tricolore, le Blenheim qui est caractérisé par un fond blanc moucheté de marques châtain.

Enfin, la taille au garrot du Cavalier du King Charles ne dépasse pas les barres de 34 cm. Le poids de la femelle et du mâle se situe en général entre 5 et 8 kg.

Aptitudes, santé et conditions de vie

Il est très facile d’apprivoiser ce chien débordant d’énergie. Il apprécie les séances d’entrainement et d’éducation qui lui permettent de renforcer sa complicité avec son maître. Le Cavalier King Charles saisit facilement tous les enseignements, ce qui le rend facile à domestiquer et à socialiser. Pour s’épanouir, ce chien a besoin de compagnie, de soleil, mais aussi d’un bon entretien. Son espérance de vie est limitée à 12 ans en raison de sa santé fragile. Les pathologies de la race sont nombreuses, à savoir les risques cardiaques, neurologiques, les problèmes dermatologiques et respiratoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *