Peut-on élever un petit chien et un rat domestique sans problème ?
Partagez sur les réseaux sociaux !FacebookTwitterPinterestEmail

Peut-on élever un petit chien et un rat domestique sans problème ?

Aujourd’hui, de plus en plus de familles accueillent deux espèces différentes d’animaux comme un petit chien et un rat domestique. Chacune de ces deux espèces est adaptée à une vie dans un foyer, mais leur cohabitation est incertaine. Sa réussite dépend de la nature, du caractère de chaque individu et de leur instinct naturel ainsi que de l’éducation du petit chien. Quels sont leurs caractères et peuvent-ils être élevés ensemble ?

Caractères du petit chien et du rat domestique

En général, la sociabilité du petit chien fait qu’il est plutôt tolérant envers les autres animaux de la maison et n’a pas de problème de cohabitation avec une autre espèce d’animal. Cependant, selon ses prédispositions raciales et en tant qu’animal de meute, l’instinct de chasseur du petit chien peut être dominant selon l’espèce qui partage son territoire. D’autre part, tous les petits chiens n’ont pas la même aptitude à cohabiter avec d’autres espèces et peuvent leur faire du mal, voire les massacrer de manière imprévisible.
Depuis quelques années, de nombreuses familles accueillent de nouveaux animaux de compagnie tels que les rats domestiques. À différencier du rat d’égout ou des champs, le rat domestique s’adapte facilement à la vie en famille. Toutefois, le faire cohabiter avec une autre espèce d’animal s’avère souvent difficile en raison de son mode de vie. Cette difficulté s’explique également par le fait que sa taille fait de lui une proie potentielle et facile pour les autres animaux du foyer.

Petit chien et rat domestique : est-il possible de les élever ensemble ?

La cohabitation entre ces deux espèces différentes est hasardeuse, mais pas impossible et elle n’est pas non plus souhaitable en raison des risques de confrontation qui sont toujours présents. L’éducation du petit chien, qui doit être faite dès son plus jeune âge, joue un rôle essentiel dans la réussite du processus de leur cohabitation. En effet, une bonne éducation lui apprend à obéir et à modérer son instinct de prédateur. D’autre part, malgré son caractère doux et sociable, le rat domestique n’est vraiment heureux qu’avec ses congénères. Mais si vous envisagez tout de même d’élever ensemble un petit chien et un rat domestique malgré les différences de modes de vie, de comportements et d’instincts naturels, vous devez le faire dès leur plus jeune âge. Vous pouvez essayer les conseils suivants afin d’éviter les problèmes.

Les présentations

La première précaution à prendre est de les surveiller lorsque vous les mettez en contact. En effet, la curiosité naturelle du petit chien peut l’amener à s’approcher trop près du rat pour le renifler et éventuellement le toucher et ainsi le blesser, voire le massacrer. Ce que vous devez faire, c’est de laisser le rat dans sa cage et amener le petit chien devant celle-ci pour qu’ils puissent se renifler. En procédant régulièrement à cette approche, les deux animaux vont s’habituer à leurs odeurs respectives. Cependant, il faut noter leurs réactions quand ils sont en présence l’un de l’autre. Si l’un des deux présente un signe d’agressivité, arrêtez l’approche et réessayez plus tard. Il vaut mieux les laisser s’habituer à la présence de l’autre à leur rythme, sans les forcer et toujours sous haute surveillance.

Sécuriser le territoire de chaque animal

Vous devez veiller à ce que le territoire de chacun d’eux n’empiète pas sur celui de l’autre. Le petit chien et le rat domestique ne doivent pas demeurer ensemble dans une même pièce. Cette précaution est utile pour éviter les drames lorsqu’ils sont seuls même si le rat est dans sa cage. Lorsque le rat fait ses sorties régulières, veillez à ce que le petit chien soit absent de la pièce pour éviter ses réactions imprévisibles et inversement. En effet, même si le rat domestique est de caractère doux, il peut montrer une certaine agressivité dans certains cas ou lorsqu’il se sent en danger.

Partagez sur les réseaux sociaux !FacebookTwitterPinterestEmail
Commentez !