Chien de petite taille Schnauzer, les pathologies fréquentes

Chien de petite taille Schnauzer, les pathologies fréquentes

miniature schnauzer

Le Schnauzer est un chien d’origine allemande qu’on peut facilement reconnaître par sa moustache et son museau assez typiques. Le chien de petite taille Schnauzer est celui qu’on adopte fréquemment à domicile, mais on peut aussi élever un Schnauzer moyen ou géant.
Intelligent, loyal et docile, il assure plus le rôle d’un chien de garde que celui d’un simple chien domestique. Quelles sont les maladies les plus courantes qu’on peut rencontrer chez ce chien ? Nos réponses !

Cholestérol et Surpoids du chien de petite taille

Le Schnauzer a tendance à prendre rapidement du poids au risque de souffrir d’hyperlipidémie. Contrairement à d’autres, ce chien a l’estomac fragile. Il convient de surveiller son mode d’alimentation pour prévenir les risques de maladies dus au surpoids et au cholestérol.
L’excès de graisses dans le sang provoque généralement chez ce chien des maladies cardiovasculaires graves. Une bonne alimentation couplée à des activités physiques régulières permet d’y remédier tout en évitant le sédentarisme.

La pancréatite, une maladie courante chez le Schnauzer

Qu’il s’agisse d’un chien de petite taille, d’un Schnauzer de taille moyenne ou d’un grand Schnauzer, tous souffrent du même point faible au niveau du pancréas. Cette glande logée au niveau de l’appareil digestif du chien est sujette à une inflammation fréquente. Cela risque de devenir chronique à défaut de soin adéquat.
Tout comme le cholestérol et le surpoids, la pancréatite résulte d’une consommation excessive d’aliments riches en graisse. Vomissement, léthargie, raideurs abdominales… ce sont là trois symptômes caractéristiques de cette pathologie chez le Schnauzer. La meilleure façon de prévenir cette maladie consiste à surveiller le mode d’alimentation de votre chien.

La maladie cutanée et problèmes liés à la fourrure

Le Schnauzer est particulièrement sensible à l’infection des puces. Ses poils requièrent un soin approprié pour prévenir tous types de maladies liées à son pelage et à sa peau. D’ailleurs, ces deux zones-là sont les plus sensibles pour cette race de chien spécifique. À défaut d’entretien et d’hygiène adéquats, la peau du Schnauzer peut être sujette à des allergies qui donnent souvent lieu à une perte de poils.
Dans certains cas, la dermatite allergique entraîne des inflammations cutanées. Le Schnauzer peut aussi souffrir de dermatite folliculaire. Ainsi, l’affection cutanée provoque l’apparition de taches sur le dos de l’animal. Dans d’autres cas, la même pathologie se manifeste par l’apparition de petits boutons et peut conduire à l’inflammation progressive des follicules. Pour s’assurer d’entretenir la santé de son Schnauzer comme il se doit, il est recommandé de faire appel à un vétérinaire.

Commentez !